MIND-PROGRAMMING ↑ LES PROGRAMMES INSTALLÉS DANS LE CERVEAU HUMAIN ↑↑↑ CASE : « ET BIEN, POUR QUE TU NE SORTES JAMAIS… ! »

Capture d_écran 2018-03-06 à 21.48.28

 

…Ou, autrement : « Pour que tu ne bouges pas… ! » (à part, bien sûr, d'”évoluer” – sans évoluer jamais vraiment –
dans l’espace serrée entre les limiteurs de la fourchette prévus pour restreindre l’espace de la vie d’un humain
par ceux qui ont exécuté et surveillé la programmation).
…Cela pourrait, aussi, se conclure tout court à : « Pour que tu ne sois jamais libre… ! »
…Et ça pourrait, aussi,  porter ce titre-là, qui est en simultané
le but rêvé par tous ceux qui mettent le programme en application:
« Encagement ».

 

***

 

Ce genre du programme se met en place, cela s’organise – et ensuite, cela se manifeste dans la vie des personnes
et des “sociétés” entières – aux plusieurs manières et dans les diverses sphères.
Parfois, ce qui a déclenché l’installation de ce programme, se trouve tellement profondément refoulé dans le subconscient de l’individu, et tellement occulté par sa conscience, que les personnes n’arrivent pas à se rendre compte « d’où » leur surviennent certains obstacles ou certains « impossibles », qui n’arrêtent pas de se manifester dans la vie, et qui ne se dissolvent pas, bien que le « conscient » ne voit en lui-même ni des obstacles, ni des frontières, ni des limitations.
Il s’agit toujours de la programmation exécutée against the will of the person, contre le gré de la personne : puisque ayant lieu dans son enfance et/donc à son insu, ainsi qu’en mépris absolu de ce qui est/était son essence, qui peut être même opposée que le but de la programmation elle-même.
Dans un tel cas, le programme installé chez l’individu par les humans-robots exécutant la tâche de robotiser les autres risque de ne ressembler guère à l’intention ni au logiciel prévu…
Exemple : le programme comportant les data du mutisme et de la soumission tenté à être installé dans l’esprit d’une personne (les premiers exécuteurs sont le plus souvent les parents robotisés), peut s’installer en passant par la transformation qui ressemblera à son détournement total – cette transformation étant causée par la résistance de l’Âme de la personne visée par la programmation – et de donner un effet dans la forme d’une vie de l’individu qui, durant toute son existence, frappera avec ses poings ou avec sa tête contre un mur. Les batailles, qui doivent être toujours entamées pour aller là où on le désire, seront sanguinaires, le cri “Jamais, me soumettre…!” sonnera fort. L’inversion de l’intention de l’origine, à ce point ne correspondante avec l’essence de l’Âme que ne pouvant se trouver que détournée, est ici une évidence.
Pourtant, le programme – même si dans sa forme opposée, ou même si cela ne soient que les virus qui auraient arrivés de se conserver de ce qui était prévu – est là: son but, qui est toujours celui de s’attaquer au MIGHT de la personne, à son bonheur, limiter sa conscience, sinon mener directement à la destruction de l’esprit humain libre ou – au moins – à la limitation de la personne – réalisé.
L’état envisagé par les exécutants de la tâche, n’était-il pas que le mur que l’on a tenté de faire monter autour de la personne – ou bien, la cage dans laquelle on s’efforçait de l’enfermer – existe…?
…L’encagement – comme tout ce qui limite l’humain, qui, lui-même, possède une essence de l’illimitness et la puissance de créer son monde – n’est pourtant qu’une programmation : donc il se trouve possible – et même nécessaire pour que l’on puisse pouvoir vivre une vie heureuse, créative et pleine – à y effectuer le deprogramming des data installés dans le subconscient ainsi que dans le conscient des personnes sans leur accord, souvent avec la violence et contre leur volonté.

 

***

 

La chose peut s’avérer plus compliquée quand il s’agit des personnes
chez lesquelles ce que l’on s’est efforcé à installer comme le life programme
n’a pas engendré de la réaction de la résistance de l’Âme.
On pourrait en être étonné: en disant que quand même, ici, au moins on sait “quoi” il faut déprogrammer: puisque le programme de départ n’a pas été perverti, en s’installant souvent dans le mind dans sa forme pure, prémédité par les exécutants. 
La difficulté se base pourtant sur le fait que chez les personnes qui n’ont pas derrière elles – donc dans leur code de l’Âme – de cette réaction de la résistance à ce que l’on essayerait de leur imposer de l’extérieur, la conscience de la programmation – et notamment des éléments se trouvant en elles mais ne leur appartenant vraiment pas – se trouve moins éveillée, et souvent même inexistante.
Le premier pas, dans ces cas-là, est donc exactement celui de la conscientisation
et de la découverte de soi-même par la personne.

 

➸ ➸ ➸

 

BALLADYNA↑WITCH ↑ MARCH 6-8 ↑ 2018 ↑↑↑

La photographie de ce texte vient de la vidéo « Dwupunkt: medytacja w polu serca. Ćwiczenie: przesunięcie w czasie i hiperprzestrzeni » Małgorzaty Kwietniewskiej (les coloris ont été modifiés par la RedWitch). W przypadku, gdyby fakt publikacji na tej stronie naruszal jakiekolwiek prawa autorskie, proszé autora, ktôrego nie udalo mi sié zidentyfikowac, o skontaktowanie sié ze mnà, za co z gôry dziékujé.  
LES TEXTES SUR CE SITE sont publiés alternativement avec les publications sur le site ↑↑↑ MIND↑BODY PROGRAMMING : son thématique est pourtant plus large. Bientôt – les articles et les informations du THÈME : « ENERGY – LIFE LINES – LIFE CREATION – UNIVERSE » seront publiés également sur le nouveau site hébergé sur WEEBLY : qui sera consacré à la CRÉATION DE LA RÉALITÉ par l’Humain Libre, à la manière consciente & indépendante des « systèmes » mis en place dans certaines couches (sur certains niveaux) de la matrice énergétique de l’Univers.

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s